Histoire du monument

En 1030, la seigneurie de Fougères appartient à un vassal du comte de Blois. Pendant la guerre de Cent Ans, le château tombe aux mains des Anglais qui l’abandonnent en 1429 en ruine.

 

En 1470, Pierre de Refuge, conseiller du Prince Charles d’Orléans et trésorier du roi Louis XI, fait du château une véritable petite forteresse.

Vers 1510/1520, Jean de Villebresme, petit fils de Pierre de Refuge, modifie le château par un apport de décors de style Renaissance et d’une galerie couverte.

En 1789, le château est acquis par René Lambot, propriétaire du château voisin de Boissay, qui y installe une filature de 1812 à 1901.

Classé Monument Historique en 1912, l’édifice devient propriété de l’État en 1932.

Le château de Fougères offre l’image d’un petit château fort de la fin du Moyen Âge, se distinguant des grands châteaux de la Loire par l’absence de toute ostentation, malgré les embellissements apportés à la Renaissance.